Des nouvelles de SHANTIDAS

pour cette rentrée des Assos …

Bonjour à toutes et à tous,

Après la période de confinement et l’interruption estivale, il est temps de vous donner des nouvelles de l’association, des projets en cours et à venir.

Pour cette rentrée des associations, nous nous sommes retrouvés le jeudi 3 septembre à l’occasion de notre assemblée générale annuelle pour faire un point sur les actions en cours et l’évolution du projet associatif. La fête des associations à Lodève, le samedi 5 septembre, a mobilisé toute notre équipe en collaboration avec l’association Montpel’Libre pour vous présenter les “nouveautés de la rentrée”.

Il est inutile de dire que la crise sanitaire a affecté le déroulement de nos activités avec une interruption de presque 3 mois et une réouverture au public à partir de début juin. Malgré cela, sur le plan financier, la situation de l’association ne s’est pas trop dégradée, grâce, en partie, à l’augmentation des subventions reçues en 2018 et 2019.

En 2016 et 2017, le projet associatif s’est résolument tourné vers des actions dans le cadre de la Politique de la Ville et de la cohésion sociale, ce qui a constitué un tournant majeur dans la vie de l’association. Ce choix nous permet aujourd’hui de mieux faire face aux incertitudes qui planent sur l’avenir.


Une année sous le signe du numérique …

Cette année, l’association a mis l’accent sur le développement des ateliers informatique. La demande des publics est au rendez-vous, et le besoin est croissant pour s’initier ou se former aux outils numériques.

Le concept des ateliers informatique est l’accompagnement  individualisé des publics en travaillant avec leurs propres outils numériques (PC, tablette ou smartphone). Néanmoins, l’association met à disposition et en accès libre des postes fixes sous système Linux. Le succès des ateliers informatique tient à la fois à la gratuité des sessions, pour un coût d’adhésion annuelle de 10 euros, et à l’engagement bénévole pour maintenir une présence active et régulière chaque semaine.

Les ateliers informatique ont lieu le jeudi et le vendredi avec une session le matin et l’après-midi, et peuvent accueillir une dizaine de personnes par semaine. L’accompagnement individuel se fait sur rendez-vous : en raison des conditions sanitaires, nous ne pouvons accueillir qu’une ou deux personnes à la fois, contrairement aux années précédentes.

L’accent est de plus en plus porté vers la formation des jeunes, avec l’accueil de jeunes en service civique et de stagiaires de la formation Labo Maker (Passerelles, Lodève). En prévision de ce nouvel axe d’évolution, nous avons mis en place une collaboration active avec l’association Montpel’libre qui promeut “les logiciels libres, la culture libre et les biens communs”.

Dans ce cadre de collaboration associative, nous proposerons très certainement à partir de 2021 des stages courts axés sur l’initiation et la prise en main de base de l’outil informatique ou sur la formation à des logiciels libres spécifiques (GIMP, Inkscape, …).

Si vous souhaitez en savoir plus ….

https://shantidas.fr/index.php/2018/01/06/atelier-informatique-lodeve/

https://montpellibre.fr/

Activité 2019 :

https://shantidas.fr/index.php/2019/01/22/rapports-activite/


La mobilité, toujours notre projet phare …

Les déménagements solidaires :

En raison de la crise sanitaire et des risques potentiels élevés pour les salariés aide-déménageurs, le service de déménagement solidaire a dû suspendre son activité de mi-mars à mi-juin. Comme beaucoup d’autres activités de services, nous accusons une baisse importante de la demande. Pour l’année 2020, la baisse en nombre de déménagements réalisés se situe autour de 60 % par rapport à 2019 et 2018.

En cause, entre autres, l’éventualité d’un reconfinement, qui peut faire craindre à certains publics une interdiction soudaine des déménagements au niveau national ou départemental ; et pour les personnes plus âgées (une part importante de notre public), la crainte d’une contamination éventuelle bien que nous appliquons le port du masque pendant toute la durée du déménagement, et au cours des transports en fourgon.

Mais lors d’ un déménagement, il n’est guère possible de respecter les règles de distanciation. Par ailleurs, le port permanent du masque rend les déménagements plus pénibles pour les aide-déménageurs.

Pour les publics bénéficiaires des minima sociaux (RSA, ASS), les conditions économiques et financières se sont souvent dégradées, et l’accès à nos tarifs restent difficiles même si nous pratiquons des tarifs bien inférieurs à ceux du secteur marchand. Il est également important que l’enveloppe de subventions affectée au service de déménagements puisse être répartie entre le plus de demandeurs possible.

Toutefois, depuis quelques semaines, nous voyons le nombre des demandes ré-augmenter … une lueur d’espoir que nous souhaitons durable.

Pour en savoir plus :

Activité 2019 :

https://shantidas.fr/index.php/2019/01/22/rapports-activite/


Le transport solidaire :

 Nous préparons le projet de transport solidaire depuis un an. Le concept de ce projet est de reproduire un service de transport VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur ) à disposition des publics précaires (bénéficiaires des minima sociaux, ou personnes souffrant de handicap) et des publics sans moyen personnel de locomotion, avec un tarif solidaire adapté à la situation de chaque catégorie de public.

Cette année, le coordinateur de l’association a passé les examens de chauffeur VTC  et d’aptitude professionnelle à la gestion d’un service de transport voyageurs. Nous avons obtenu ces deux certifications professionnelles, qui nous permettent de créer un service de transport VTC doté d’une licence de transport voyageur.

Il reste maintenant à optimiser le modèle économique du projet qui inclut, entre autres investissements, l’acquisition ou la location longue durée d’un véhicule homologué VTC. Le projet devrait voir le jour dans le courant de l’année prochaine.

Sur la base de projets menés par d’autres associations en France, notre équipe travaille également sur la mise en place d’un service de transport entièrement bénévole, destiné aux mêmes types de publics.

Il est certain que l’impact économique de la crise sanitaire affecte également le projet de transport solidaire, dont la faisabilité économique est conditionnée en partie par l’évolution de la situation générale au cours des prochains mois.

Naturellement, nous vous tiendrons informé de l’évolution de ces différents projets.


Le bénévolat … en question(s) …

Comme beaucoup d’associations, nous rencontrons quelques difficultés pour attirer davantage de bénévoles. C’est pourquoi, nous menons en parallèle une réflexion sur ce sujet épineux.

Le choix de professionnaliser les activités et les fonctions clés de l’association crée un besoin en compétences support de plus en plus pointues et techniques (gestion financière, stratégie et modèle économique, outils et stratégies de communication, web design, référencement SEO, etc). Ce panel de compétences s’accorde plus avec un modèle de travail salarié qu’avec celui du volontariat ou du bénévolat.

Le développement des activités sur la mobilité a entrainé la professionnalisation de ces services (déménagements, transport VTC) qui ne font plus appel à des bénévoles. L’animation des ateliers informatique nécessite des compétences spécifiques en médiation numérique, et des connaissances étendues sur les outils numériques. Il en ressort que la recherche de bénévoles ressemble de plus en plus à celle qui est pratiquée dans la sphère salariée.

Une des conséquences de la professionnalisation des associations réside, à notre avis, dans la centralisation des fonctions clés sur les postes salariés, excluant du même coup les bénévoles d’une partie de la gestion de l’association. Il peut en résulter une démotivation chez les bénévoles.

Une association n’étant pas une entreprise, il est nécessaire de retrouver un équilibre entre activités professionnalisées et activités bénévoles.


Dans l’immédiat, vous êtes les bienvenus au local de l’association, au 11 Grand-Rue, pour toute demande concernant l’aide numérique ou la préparation d’un déménagement.

Au plaisir de vous retrouver,

L’équipe Coordination