Partenariat avec l’EBE L’Abeille Verte

Interruption des ateliers informatiques

 A partir du 1er décembre


 

Les Ateliers Informatiques de l’association SHANTIDAS s’interrompront à partir du jeudi 1er décembre.

La fin du contrat aidé de notre conseiller numérique, Floris Dô,  motive cette interruption.

L’association a mis en place et développé les ateliers autour de l’accompagnement numérique depuis 2016 grâce au dynamisme, à la compétence et à la convivialité de Jean-Denis Loviconi, bénévole de l’association, qui a donné beaucoup de son temps et de son énergie pour assurer l’accueil des usagers plusieurs jours par semaine. Jean-Denis a également initié une dynamique qui a permis de créer un véritable service d’accompagnement numérique au cœur du quartier prioritaire de Lodève.

Floris rejoignait le service d’accompagnement numérique dès mars 2019, au titre du Service civique, puis à partir de 2021 jusqu’à aujourd’hui en tant que conseiller numérique, salarié en contrat aidé.

Du fait de cette évolution, les ateliers informatiques ont alors pris une dimension professionnelle avec un accueil amplifié quasiment tous les jours de la semaine.  Ainsi, depuis ses débuts, près de 200 usagers ont pu bénéficier de ce service, gratuit pour les adhérent(e)s, répondant ainsi à un réel besoin dans le quartier prioritaire de Lodève et sur l’ensemble du territoire lodévois.

Nous tenons à remercier vivement tous nos adhérent(e)s qui nous ont fait confiance tout au long de ces années, et que nous avons pu accueillir également grâce au soutien de tous nos partenaires : la ville de Lodève, la Communauté de communes Lodévois – Larzac, la Région, le Département, la CPAM 34, la Fondation du Crédit Agricole Languedoc-Roussillon, le FDVA.

Pour maintenir et pérenniser ce service,  l’association SHANTIDAS  a engagé une réflexion avec l’EBE l’Abeille Verte, et particulièrement avec l’équipe de son pôle MIeux Être à Lodève (MIEL). Un partenariat a démarré entre nos deux structures, qui prendra effet dès le début de l’année 2023.

L’animation des ateliers informatiques et le service d’accompagnement numérique seront ainsi assurés par des conseillers numériques au sein du pôle MIeux Etre à Lodève, dans les locaux même de SHANTIDAS.

Une interruption est ainsi nécessaire pour engager pleinement cette transition et permettre un redémarrage en début d’année 2023 (fin janvier / février).

Aperçu des ateliers informatiques en 2022 …


 

Nous n’avons pas encore collecté et analysé toutes les données que nous recueillons régulièrement sur l’accueil des usagers, mais nous pouvons établir un premier bilan entre le début d’année et la mi-septembre.

Nous avons accompagné une soixantaine de personnes différentes, avec une répartition femme / homme de 62 % / 38 %. Les plus de 45 ans représentent 71 % des usagers dont 43 % pour les plus de 60 ans. Les retraités représentent 39 % et les personnes sans emploi ou à la recherche d’un emploi 24 %. Nous accueillons également des personnes en activité, salariés ou travailleurs indépendants, qui représentent 15 % du public et pour lesquels les demandes concernent des formations personnalisées ou des conseils plus techniques. Cette répartition est assez récurrente, alors que l’accompagnement numérique auprès des jeunes constitue un enjeu important au sein du quartier prioritaire. C’est une perspective d’évolution à considérer dans l’avenir.

 

 

En termes de situation familiale, 77 % sont des personnes célibataires. 60 % des usagers ne sont pas des personnes bénéficiaires d’allocations sociales, mais généralement avec des revenus modestes. Il reste donc un effort à faire pour attirer davantage les personnes en situation de précarité ou de grande précarité sociale.

Nous constatons également que parmi ces personnes, l’accompagnement par un service social comme le CCAS, le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, Motiv’Action ou l’association Via Voltaire, facilite grandement la démarche.

57 % des usagers habitent dans le centre-ville et 96 % en Lodévois-Larzac.

Jusqu’à mi-septembre nous avons 525 heures d’accueil, ce qui représente 80 % du temps d’ouverture du local informatique. Le temps restant est consacré à la gestion du stock de matériel à recycler ou à dépanner et à des recherches pour répondre à des demandes plus techniques.

En moyenne, une session individuelle dure 1 h 50. En termes d’offre de service, 25 % des accueils concernent la prise en main de logiciels ou de fonctionnalités de base, 12 % le petit dépannage informatique, 8 % l’aide aux formalités administratives en ligne ; 40 % concernent l’accès libre à internet sans accompagnement particulier de l’animateur.

L’accompagnement sur Linux représente 9 %, soit pour des conseils, soit pour des installations de Linux Mint en remplacement de Windows. Cette part du service mériterait d’être davantage valorisée en développant des actions de sensibilisation. Elle s’inscrit en effet dans la culture du logiciel libre mais aussi dans celle de la transition écologique.

 


En conclusion …

… Après ces années d’expérimentation et de service auprès de nos usagers, nous sommes maintenant convaincus qu’il existe un besoin bien réel en la matière, pour venir en aide aux personnes les plus éloignées de l’outil informatique, mais aussi pour apporter un soutien à des personnes « plus aguerries » qui subissent néanmoins l’évolution accélérée des outils numériques.

La maîtrise des outils numériques est devenue un vrai facteur d’inclusion sociale, laissant sur la touche celles et ceux qui en sont privés.